Les riches en France et le rapport d’Oxfam : un fossé qui se creuse

Une forte augmentation des richesses chez les plus nantis soulève des questions sur l’équité économique.

Le récent rapport de l’ONG Oxfam, intitulé « Grandes fortunes et petits arrangements… Contre l’État, les milliardaires sont rois », met en lumière une réalité troublante : en France, le fossé entre les ultra-riches et le reste de la population continue de se creuser de manière alarmante. Selon l’étude, les quatre milliardaires français les plus riches et leurs familles (Arnault, Bettencourt Meyers, Gérard et Alain Wertheimer) ont vu leur fortune grimper de 87 %.

Un creusement des inégalités à l’échelle mondiale

Au niveau mondial, les chiffres sont tout aussi frappants. Les cinq hommes les plus riches du monde ont vu leur fortune bondir de 405 milliards de dollars à 869 milliards de dollars, soit une augmentation de 14 millions de dollars par heure. Dans le même temps, la richesse cumulée des cinq milliards d’individus les plus pauvres a diminué. Les 1 % les plus riches détiennent désormais 48 % des actifs financiers mondiaux, souligne le rapport d’Oxfam.

Domination des oligopoles et réduction de la diversité économique

L’étude pointe également du doigt la domination des oligopoles dans divers secteurs clés. En informatique, par exemple, 90 % des recherches sur Internet s’effectuent via Google. Le secteur de la santé n’est pas épargné, avec la fusion de 60 sociétés pharmaceutiques en seulement 10 géants mondiaux, les Big Pharma. L’agriculture suit cette tendance, avec deux entreprises internationales contrôlant plus de 40 % du marché mondial des semences.

Appel à une taxation accrue des plus riches

Face à ces inégalités croissantes, Oxfam appelle à une taxation renforcée des plus riches et à une amélioration des services publics. Cécile Duflot, directrice d’Oxfam France, souligne que « Le Covid a fait reculer en une génération les améliorations constatées auparavant ». Pour elle, la redistribution et les services publics représentent « le capital de ceux qui n’en ont pas ».

À lire aussi :  Stratégie santé du président Macron : entre déserts médicaux et Franchises Médicales

Un défi de taille pour l’équité sociale

Ce rapport d’Oxfam met en évidence un défi majeur pour la société française et mondiale : trouver un équilibre entre la prospérité économique et l’équité sociale. La question se pose : comment assurer que la croissance des richesses bénéficie à tous et ne profite pas uniquement à une élite déjà privilégiée ?

Déjà lu 69 fois !